Quicksilver Messanger Service - Solid Silver 1975 (remastered 2018) (flac 16b) Rock

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN
Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (16 bit) Cd Album Rock
Seeders 9 Leechers 0 Complétés 12
Informations Voir les informations
Fichiers 11 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

?Quicksilver Messanger Service - Solid Silver 1975 (2018) (flac 16b)


R-2640985-1294754596.jpeg.jpg?




Quicksilver Messenger Service
 (Quicksilver pour les habitués) a vu le jour à San Francisco en 1964, formé par trois musiciens, Dino Valente (ou Valenti, c'est selon, John Cipollina et Jim Murray. C'est l'un des premiers groupes psychés américains avec les deux autres grandes formations de la ville, leGrateful Dead de Jerry Garcia et le Jefferson Airplane de Grace Slick. En effet, ces trois groupes sont en train de créer un nouveau genre musical, le rock psychédélique (ou "acid rock" du fait de toutes les drogues hallucinogènes qui allaient avec). Ces formations vont briser le carcan traditionnel du rock en proposant des morceaux étirés en longueur qui laissait place aux improvisations dont certaines (les drogues aidant) pouvaient durer indéfiniment une partie de la nuit. C'est toute une époque qui est en train de surgir, une transformation sociale profonde, une révolution des moeurs, où liberté sexuelle, absorption de drogue et révolution musicale seront les principaux préceptes. Cette révolution musicale, ce rock psyché, va se propager comme une trainée de poudre dans tout le pays et de l'autre côté de l'océan, donnant naissance au psychédélisme anglais (Pink Floyd, Hawkwind) et la "Kosmische Musik" allemande (Amon Düül, Can). Et le Quicksilver de John Cipollina sera l'un des acteurs principaux de cette transformation musicale. Nous sommes en 1965 et le groupe se compose des guitariste Jim Murray et John Cipollina (véritable figure de proue du groupe), du chanteur-guitariste Gary Duncan, du bassiste-chanteur David Freiberg et du batteur Greg Elmore, mais sans Dino Valente, le principal fondateur, arrêté pour détention de drogues et incarcéré pour deux ans. Le groupe ainsi constitué tourne beaucoup dans les clubs du coin, comme les autres formations de la ville. L'engouement du public pour ce type de musique attire bien évidemment les maisons de disques et Quicksilver signe chez Capitol en 1967 un contrat d'enregistrement (ce qui provoque le départ de Murray, ce dernier souhaitant rester amateur). Un premier album au titre éponyme Quicksilver Messenger Service sort en 1968. Un galop d'essai rapidement balayé l'année suivante avec la sortie fin Mars 1969 de leur second album, le désormais légendaire Happy Trails, album contenant le morceau mythique du groupe, le "Who Do You Love?" de Bo Diddley étiré sur plus de 25 minutes, véritable sommet du psychédélisme américain, un morceau entêtant, totalement envoûtant et planant. De plus les titres (à 2 exceptions près) sont capturés live au Filmore East & West ce qui lui donne une réelle authenticité, avec ces échanges de guitare entre Cipollina et Duncan. C'est alors que Gary Duncan décide de prendre une année sabbatique (??) et le groupe sort dans la foulée un 3ème album sans lui (Shady Grove) mais avec le claviériste anglais Nicky Hopkins, décidemment dans les bons coups (Beck, Rolling Stones, Kinks, Who). Duncan revient donc en 1970 pour les albums Just for love et What about me, albums qui marquent également le retour du fondateur Dino Valente enfin sorti de prison. C'est alors que l'emblématique John Cipollina quitte le groupe pour des projets personnels, suivi de Nicky Hopkins retourné en Angleterre pour travailler avec les Stones sur "Sticky Fingers"John Lennon sur "Imagine" et les Who sur le "Who's next", excusez du peu ! En cette année 1971, c'est au tour de David Freiberg d'être arrêté en septembre 71 pour détention de marijuana et de faire de la prison. Après deux autres albums, Quicksilver se séparera en 1975 et l'album Sold silver, qui voyait pourtant la réunion des cinq membres d'origine. 


Valenti signe quatre morceaux et en co-signe deux autres, preuve que son influence néfaste n’a pas disparu. David Friberg, Gary Duncan et Cipo se partagent le reste.

Les travers musicaux de Valenti sont toujours présents, surtout sa voix qu’il ne sait pas poser sur la musique, mais dans l’ensemble il est quand même en retrait. 
« Cowboy On The Run » est même assez réussi, mais quand il a la bonne idée de se taire et de laisser la place à Freiberg, on entend la différence, et on retrouve le grand Quicksilver, les guitares chantent leur joie. 
Encore mieux quand il ne figure pas sur le morceau, « They Don't Know » la guitare de Duncan (Cipo n’est pas là non plus) retrouve de l’espace pour s’exprimer. Et surtout le meilleur morceau « Witches Moon », avec les deux lead guitar aux commandes qui renouent avec le grande époque, le piano de Pete Sears (que Freiberg a fait venir du Jefferson Starship) évoquant Hopkins.

Cet album est loin d’atteindre les sommets des deux premiers, mais il est incontestablement supérieur aux derniers. La musique sonne très west-coast, presque formatée pour les radios FM, les morceaux s’enchaînent bien, l’apport de Kathi Mc Donald au chant est bénéfique, enfin on entend de jolies mélodies.

Mais il est trop tard, l’histoire ne repasse pas les plats, les tournées sont boudées par le public et Cippolina et Freiberg quittent une nouvelle fois et définitivement le groupe qui cahin-caha tourne jusqu’en 1978 avec Duncan et Valenti.

Duncan continuera à tourner sous le nom de Quicksilver, il sortira en 1986 un album sous ce nom (Peace by Piece) que tout le monde a oublié. De temps à autre il donne un concert…

Valenti disparaît de la circulation et meurt en 1994, la même année que Nicky Hopkins qui continuera de jouer avec les plus grands.

Freiberg rejoint le Jefferson Starship et tourne encore, pas de nouvelles de Gary Elmore.

John Cippolina refuse de rejoindre les Stones et jusqu’à sa mort le 29 mai 1989, jouera avec de nombreux groupes dans la baie de San Fransisco (Teery & the Pirates, Novato Frank Band, Problem Child, Zero, Thunder & Lightning…) laissant une discographie dispersée mais de qualité, sans jamais atteindre le niveau de Quicksilver original.

Musiciens
- John Cipollina (chant,guitares)
- Gary Duncan: (chant,guitares)
- Greg Elmore (batterie.)
- David Freiberg (chant,basse.)
- Dino Valenti (chant,guitar)
- Nicky Hopkins (piano)
- Pete Sears (piano)
- Michael Lewis (piano,orgue,synthétiseur)
- Skip Olson (basse)
- Mario Cipollina (basse)
- Kathi Mcdonald (chant)

TITRES

1. Gypsy Lights.
2. Heebie Jeebies.
3. Cowboy On The Run.
4. I Heard You Singing.
5. Worryin' Shoes.
6. The Letter.
7. They Don't Know.
8. Flames.
9. Witches Moon.
10. Bittersweet Love.?

INFOS sur L’ALBUM et DETAILS SUR L’UPLOAD

Nombre de disque : 1

Format : FLAC 16 bit/44kHz, Lossless, stéréo

Présence des Covers : front

Genre : Rock

Découpé avec : Nero à partir du CD d’origine

Taille :  266 Mo

Up réalisé par : duckjibe 

 

Bonne écoute à tous et n’oubliez pas d’acheter aussi de la Musique.

Un commentaire fait toujours plaisir.

Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Tautau2

    3.31To - 1.16To

    Ajouté par Tautau2 il y a 7 heures

    Merci ! ;-)
  • utilisateur

     Planteray

    267.77Go - 98.20Go

    Ajouté par Planteray il y a 11 heures

    Belle présentation que j'ai pris plaisir à lire et merci pour l'up ! Vais écouter ça avec plaisir !